Ometepe – Jour 1 : baignade en eaux douces

Aujourd’hui, on découvre le lac Nicaragua !

On a commencé doucement, hein, quand même : on s’est levés tard et on a petit déjeuné dans l’espace commun super sympa. On a fait les comptes et un peu de recherches en ligne, avant de décider de bouger et comment. Pendant que je regardais Guillaume Meurice sur Youtube (les actualités françaises ne nous manquent pas, sauf quand elles sont drôlement racontées), Ben est allé chez le coiffeur ! Ce sera pas du luxe pour le passage de la frontière avec les Etats-Unis, et en plus il a une coupe de footballeur comme les jeunes d’ici…

wp_20171113_001_r

On a mangé dans un boui-boui local et on a pris un bus (in extremis) pour la Punta Jesus Maria. Comme son nom l’indique, c’est une pointe, mais plus exactement une avancée de sable dans le lac depuis laquelle on peut se baigner et comme c’est le point le plus à l’Ouest de l’île, c’est l’endroit parfait pour regarder le soleil se coucher.

wp_20171113_15_20_03_rich_r

On est donc partis en milieu d’aprem dans un bus bondé. Ici, ce sont d’anciens bus scolaires américains, parfois jaunes, parfois repeints avec des motifs multicolores, mais il y fait toujours une chaleur étouffante. Il nous a déposé au bord de la route principale, qui est pavée et fait presque le tour du volcan. De là, on a marché sur une jolie route ombragée jusqu’à un guichet, où on a payé 1$ le droit d’aller plus loin.

wp_20171113_15_10_17_rich_r

Une fois au bout de la pointe, on a posé nos affaires et observé les lieux. Ce qui est con, c’est qu’on sort juste de saison humide, donc avec toutes les pluies, le lac est à son niveau le plus haut, et donc la pointe à sa longueur minimale. Quand le lac est plus bas, elle forme un chemin de sable où on peut marcher au sec sur presque 1km. Là, c’était plutôt 10m avec un passage dans l’eau là où un arbre a poussé au milieu, mais bon, c’était quand même sympa. On a fait trempette un moment, avec vue sur un autre volcan en face (je crois que c’est Masaya mais à vérifier… Celui autour duquel on est aujourd’hui, c’est Concepcion, et demain Maderas).

Comme on était sur une avancée dans le lac, on avait un peu plus de recul pour voir le volcan sur lequel on est (Concepcion, si vous suivez), donc on vous a fait une photo et en plus il n’a pas un nuage sur le coin du nez ! C’est un miracle !

L’eau était (encore) à bonne température, mais pas très claire. Et après les passages à la mer, ça nous a fait bizarre d’être dans l’eau douce, parce que c’est beaucoup plus pratique pour se rhabiller, mais ça flotte vachement moins bien. Quand le soleil est descendu, on a pris des bières et papoté sur le bord avec nos voisins de palier hollandais, qu’on a croisé ici par hasard, et un couple d’Australiens super sympas !

Enfin, on est allés au bout du bout pour l’attraction principale, et on était pas tout seuls, mais c’était quand même très cool !

On savait qu’on aurait pas le dernier bus, parce qu’il passait un peu avant le coucher du soleil, donc a décidé de faire du stop depuis la route principale. En chemin, sur notre route ombragée qui était maintenant bien sombre, on est passés entre les champs éclairés par les lucioles qui tournoyaient, c’était magnifique, elles étaient des milliers (par contre pour les photographier, c’est mort). On est arrivés sans encombre à Moyogalpa, ville principale où on dort encore ce soir, et notre chauffeur nous a proposé un bon prix pour le cas où on veuille louer un scooter demain (mais pour les bagages c’est pas très pratique).

On pensait faire le blog en rentrant, mais nos amis hollandais nous ont invité à l’apéro, puis on a tous mangé ensemble, et c’était super sympa !

Des gros bisous, à demain !

7 réponses sur “Ometepe – Jour 1 : baignade en eaux douces”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.