Nouvelle Orléans – Jour 8 : mardi gras et flânerie

Aujourd’hui, c’était mardi gras !

Oui, je sais, c’est pas vraiment mardi gras, mais tous les mardis sont gras si on le veut vraiment 😉 . Et nous, on le voulait vraiment, alors on a été voir les ateliers de Blaine Kern, qui conçoivent la plupart des chars et décorations des différentes « krewe » (équipes – se prononce « crou ») qui défilent pendant Mardi Gras à la Nouvelle Orléans. Et entre le nombre de krewe qu’ils faut fournir et les contrats avec des grosses pointures comme Disney, les ateliers se tiennent bien occupés toute l’année.

Dans les entrepôts, on traverse des monticules de décors géants qui s’amoncellent jusqu’au plafond. En fait, les décors sont réutilisés chaque année, mais comme les thèmes changent, les décors sont re-sculptés ou repeints (et aussi réparés, parce qu’ils en vivent des choses !). Entre un crocodile et une princesse, on aperçoit un artiste en plein travail sur ce qui sera probablement Poséidon.

L’entreprise a également racheté un entrepôt à coté, qui avait été aménagé par un entrepreneur pour créer une salle d’attente. Parce qu’en Louisiane, il était illégal d’avoir un casino terrestre, donc tous les casinos sont dans des bateaux sur le Mississippi. Comme les bateaux ont une place limitée, cet entrepreneur s’était dit qu’en même temps qu’il lancerait son casino, il ouvrirait une magnifique salle d’attente décorée avec des live oaks, des bayous, une fausse maison de maitre et même un ciel étoilé et des animatroniques d’alligators et de grenouilles. Quand on vient de l’extérieur, on pense rentrer dans un entrepôt normal, mais une fois dedans, on est vraiment transporté dans un paisible jardin classe de la campagne de Louisiane.

Oui, je sais, je suis mal coiffé, mais c’était le matin !
Oui, les décors sont vraiment grands (et encore, ceux là sont loin d’être les plus grands !).

Bon, évidemment, juste avant l’ouverture de son casino, la ville l’a notifié qu’en fait ils allaient pas signer l’autorisation d’ouverture. Comme par hasard, le premier casino terrestre de Louisiane a été autorisé à ouvrir quelques semaines plus tard. On a donc appris deux choses : les casinos terrestres sont toujours interdits en Louisiane sauf à la Nouvelle Orléans, et la Nouvelle Orléans est connue pour ses administrations corrompues.

C’est plutôt posé…

Une fois sortis de la visite, on est revenus à la réalité. Mais la réalité de la Nouvelle Orléans, c’est pas si mal 😉 . On s’est donc baladés un peu dans le Quartier Français, puis on a été visité une des vieilles maisons autour de la place principale, construite autour de 1850 par une baronne a la vie mouvementée (elle a, entre autre, survécu à s’être fait tirer dessus 4 fois par son mari qui voulait récupérer son héritage !). La maison était en très bon état, et meublée avec de magnifiques meubles d’époque.

Après ça, on a traversé le French Market, historiquement un bordel sans nom où l’on pouvait trouver de tout et entendre des jurons proférés dans une multitude de langues. Aujourd’hui, c’est essentiellement l’attrape touriste, avec des souvenirs made in China et de la nourriture locale bien trop chère (et probablement moins bonne que dans les petits boui boui locaux). On a donc continué notre chemin vers Frenchmen street et été manger des hot-dogs locaux (l’alligator, c’est vraiment pas mal !).

Vue sur la place centrale

Après être passés dans un magasin de vinyles avec une collection assez impressionnante (où l’on a acheté deux vinyles au pif), on a flâné en ville et le long de la Moon Walk (nommée d’après le surnom d’un politicien local, rien à voir avec Mickael Jackson). Décidément, cette ville nous plaît bien, et on est contents d’avoir eu l’occasion de voir autre chose que juste le French Quarter (qui est sympa, mais n’est qu’une partie de ce que la ville a à offrir).

La Moon Walk au coucher du soleil, c’est vraiment pas mal !

Après ça, on est rentrés boire une bière et cuisiner une quiche, et on s’est dit qu’on avait bien rempli notre journée. On a donc profité de notre dernière nuit aux États-Unis.

Plus de news sur notre sortie du pays dans notre prochain article !

CatégoriesUSA

Une pensée sur “Nouvelle Orléans – Jour 8 : mardi gras et flânerie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.