Nouvelle Orléans – Jour 7 : maisons et ferries

Aujourd’hui, on est partis explorer mieux la ville. Bah oui, le Quartier Français est sur toutes les cartes postales, mais ça veut pas dire qu’il n’y a que ça, et c’est pas là que les gens vivent.

On a trouvé un bus pour aller à un bout du plus vieux tram en opération continue du monde entier. Le tram St Charles, c’est donc lui, a été retapé après Katrina mais conserve ses bancs en bois et sa carrosserie verte, il est lent, mais il traverse des quartiers magnifiques. Il nous a d’abord déposés au parc Audubon, avec ses centaines de live oaks, et toutes ses bestioles.

C’est marrant parce qu’ici, les écureuils sont gris, et ils sont juste des rats arboricoles dans l’esprit des locaux. Ils font les poubelles et se reproduisent très vite, donc mignons ou pas, ils ne leurs consacrent pas 30 secondes d’attention même quand ils les croisent à 2 mètres… Nous en revanche…

Après le parc, on a marché dans les environs et on a regardé les maisons… Et on a compris d’où venait le design des sims ! Elles étaient toutes grandes, fraichement repeintes et entourées d’une pelouse parfaite. Les colonnes, moulures, chien-assis, et bien sur guirlandes de Noël étaient partout, variant en couleur et en dimensions, mais dans une parfaite uniformité de style.

On a aussi visité une bibliothèque publique installée dans l’ancienne maison d’une star du cinéma muet. La bâtisse est majestueuse, les bouquins super bien organisés, avec des coins lecture dans les salons meublés d’époque, cheminées et tout.

wp_20171211_047_r

Après ça, on a repris le tram et été manger un Po-Boy. Raccourci pour Poor Boy, c’est le sandwich officiel du coin, inventé pour les garçons sans le sou qui devaient manger en travaillant. Aujourd’hui, ça reste moins cher qu’un restau complet mais on peut pas dire que ce soit à la portée des garçons pauvres… Mais c’est bon ! Le secret est dans le pain, qui ressemble à une grosse baguette. Dedans on met ce qu’on veut, comme par exemple une saucisse d’alligator (Ben a bien aimé !). Ensuite, on a un peu couru pour avoir le ferry pour aller voir les maisons d’Algiers Point, le quartier de la ville qui est de l’autre côté du Mississipi !

Plus calme, on a fait le tour du quartier au coucher du soleil, les maisons étaient très colorées et on a discuté un moment avec un monsieur qui retapait la sienne. Ça nous a paru un endroit génial !

Ensuite, on a galéré au niveau des ponts pour trouver un bus qui nous ramène de l’autre côté du fleuve. Comme les bateaux sont énormes, les ponts sont très hauts, et les bretelles pour y monter sont très longues. Ça crée des endroits à l’urbanité discutable, tout près des quartiers plein de vie…

wp_20171211_100_r

De là, on a retrouvé notre pote Milan pour boire un coup avec lui, et on est tous allés à City Park, parc de la ville plus grand que Central Park, qui accueille chaque année des sculpture de lumière d’un gout exquis pour Noël ! Cela dit, c’était assez sympa, mais tellement grand qu’on en a vu que quelques unes.

Après ça, on est allés dormir ! Des bisous, à plus tard !

CatégoriesUSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.