Nouvelle Orléans – Jour 6 : le long du Mississippi

Aujourd’hui, on a remonté le Mississippi, de la Nouvelle-Orléans à Baton-Rouge.

On a encore profité de l’aide de Jeannine, qui nous a très gentiment emmené le long du Mississippi dans sa voiture toute la journée. On a donc commencé par traverser le pont principal sur le Mississippi, d’une taille gigantesque car non seulement assez large pour traverser le plus grand fleuve des Etats-Unis, mais aussi assez haut pour laisser passer des grands bateaux commerciaux.

Depuis le pont, avec vue sur le pont du train tout aussi grand !

Comme c’était le premier qu’on a traversé, il nous a vraiment paru impressionnant, mais entre la Nouvelle Orléans et Baton-Rouge, il y en a quelques uns de tailles similaires. D’ailleurs, le seul pont bas de la région est située à Baton-Rouge, construit bas exprès pour conserver le commerce portuaire dans la région et éviter que des villes plus en amont puissent accueillir de grands bateaux !

Ça, c’est de l’entrée de maison !

Dans la matinée, on a longé le Mississippi, parfois visible sur notre droite mais souvent caché depuis la route par de grandes digues anti-inondations, et avec à notre gauche les vieilles maisons de maitres datant de l’époque coloniale, toutes faisant face à la rivière (qui était l’accès principal à l’époque). Elles sont assez repérables grâce à leurs grandes allées bordées de « live oaks » (une espèce de chêne très présent au États-Unis) d’un age vénérable.

La maison de maitre (vue arrière)

Jeannine, qui possède une propriété et pas mal de forêt, s’y connait pas mal en agroforesterie. Après Katrina, pas mal des arbres du coté de chez elles ont été arrachés, et elle a donc investi dans une scieuse à bois afin de débiter des planches qu’elle a ensuite vendu comme matériau de construction pour les réparations aux alentours, y compris à une certaine vieille maison de maitre dans une plantation le long du Mississippi. Et donc, en fin de matinée, on a été visiter cette maison et la plantation de canne à sucre attenante, qui est maintenant un lieu touristique assez important du coin.

Maisons d’esclaves, pour 2 familles de 5 personnes ou plus chacune !

La visite guidée était assez intéressante, et présentait à la fois la vie de la famille principale et leur maison, mais également la dure vie des esclaves et les logements qu’ils habitaient. On a notamment appris que pendant la guerre de Sécession, pas mal d’esclaves on rejoint les troupes de l’Union (le nord, pro abolition de l’esclavage), mais que ces mêmes esclaves, après la guerre, ont souvent du retourner dans leurs plantation d’origine pour demander un travail, où ils on touché un salaire duquel était maintenant déduit un loyer et des charges de nourritures souvent équivalentes ou supérieures à ce salaire !

Après avoir visité le musée de l’esclavage également présent sur la plantation, très instructif et documenté, on a repris la route le long du Mississippi. On a remarqué de nombreuses structures en bois un peu comme des buchers construites sur la digue. En fait, c’est une tradition locale où des familles ou des groupes d’amis se mettent à construire ces tours qui sont ensuite incendiées le soir de noël. On en a vu certaines en construction, et l’ambiance semblait vraiment bon enfant et très pique-nique du dimanche, ou en tout cas l’occasion de passer du bon temps ensemble au soleil avec des gens qu’on aime.

Baton-Rouge coté nord, avec un complexe industriel au loin.

On a ensuite roulé jusqu’à Baton-Rouge, en continuant de longer le Mississippi et de voir quelque chose que je n’ai pas encore évoqué : l’industrie. L’industrie, notamment chimique et pétrolière, est omniprésente le long du fleuve et les grands complexes industriels sont partout. Contrairement à beaucoup de ports dans le monde, qui sont généralement concentrés dans une partie d’une ville à un point précis, toute la zone entre Baton-Rouge et la Nouvelle Orléans est bordée de zone portuaires, ce qui donne un port qui s’étend sur plus d’une centaine de kilomètres !

Pas grand monde, mais c’est cool pour les photos !

Une fois arrivés dans Baton-Rouge, on remarque une énorme différence avec la Nouvelle Orléans : la ville est déserte ! Jeannine nous a expliqué qu’en fait Baton-Rouge, qui est la capitale administrative de la Louisiane, est essentiellement une ville d’administrations et de bureau, et que personne n’y vit, ce qui fait que le soir ou le week-end, la ville est vide !

Le new state capitol

Heureusement pour nous, le « New State Capitol », ou siège le gouvernement de Louisiane, est ouvert le dimanche. Ce qui est plutôt cool, parce que cette tour est le bâtiment le plus haut de Louisiane, et permet d’avoir une belle vue sur les environs. C’est également un endroit plein d’Histoire, avec des statues et peintures d’événements et personnalités importantes pour la Louisiane. C’est également ici que le Gouverneur qui a poussé à la construction du « New State Capitol » s’est fait assassiner, officiellement par un mari vexé par une remarque que le Gouverneur aurait fait sur sa femme. Cependant, une théorie avance que le Gouverneur commençait à être un opposant politique dangereux pour Roosevelt, et que celui-ci se serait arrangé pour s’en débarrasser.

Old state capitol, aujourd’hui un musée.

Une fois revenus à la Nouvelle Orléans, on a visité un peu le Business district, et on a cherché un restaurant avec vue sur la rivière, mais on a pas trouvé. Cependant, on a découvert que le bon plan , c’est de monter dans certains des hôtels de luxe qui ont un hall avec baie vitré qui permet d’avoir de très belles vues sur la ville et la rivière, sans avoir à payer une chambre ! Au final, on a été à un restaurant assez classe manger des huitres, du canard, des crevettes et du poisson grillé, bref, c’était pas si mal 😉 . On a même eu le droit au trio de chanteurs a cappella qui nous ont chanté des vieilles chansons locales.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, mais c’est déjà pas mal ! Ces deux derniers  jours ont été biens remplis, on va probablement bien dormir cette nuit 😉 .

P.S : bon, je dis ça parce qu’on a bien dormi cette nuit, vu que l’article est encore posté en retard (trop de trucs à voir ici, pas le temps de s’occuper du blog :p ).

CatégoriesUSA

Une pensée sur “Nouvelle Orléans – Jour 6 : le long du Mississippi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.