Nouvelle Orléans – Jour 4 : le froid à rejoint la partie !

Aujourd’hui, on avait prévu de faire plein de trucs… Mais tout ne s’est pas passé comme prévu !

Déjà on s’est levés dans une chambre froide, très froide (bien plus froide que les 15°C qu’il fait dans les chambres chez mes parents !). Et puis la pauvre pompe à chaleur qui constitue notre unique moyen de chauffage est visiblement plus adaptée à rafraichir la pièce qu’à la chauffer. Et ça, c’est sans compter le fait qu’ici l’isolation des maisons n’est clairement pas une priorité (c’est pas comme si d’habitude il faisait 15°C en moyenne en décembre, et pas 4°C comme aujourd’hui…)

Mais bon, on allait pas trainer au lit, on avait plein de chose à faire. On a donc commencé à se faire le petit déj, et quand on a utilisé le micro-ondes, les plombs ont sauté (En même temps, tous les apparts qui ont un chauffage électrique devaient l’avoir à fond). Génial, surtout quand t’as pas accès au boitier électrique. Heureusement, les plaques sont au gaz, donc on a pu quand même manger chaud 🙂

Après avoir contacté la proprio pour lui signaler le problème d’élec, on s’est préparé pour sortir. On était chauds, on était prêts, on avait appliqué la méthode de l’oignon avec toutes nos vestes disponibles… mais on s’attendait pas à la tempête de neige fondue qui nous a fait rebrousser chemin au bout de 50m. On avait prévu une journée balade et visite de parcs, mais visiblement, c’était pas le moment.

Au vu de la température dans la chambre, on s’est remis sous la couette. La proprio a débarqué en milieu de journée et a sympathiquement proposé de prêter des gants et bonnets, et surtout à laissé ouvert l’accès à la boite à fusibles, puisque d’autres problèmes risquaient d’arriver (et effectivement, c’était le cas).

En milieu d’aprèm, il s’est carrément mis à neiger des gros flocons, sachant qu’il n’a pas neigé ici depuis 2004 ! On se dit qu’on provoque des évènement météorologiques rares, entre la pluie au désert de la Tatacoa et la neige à la Nouvelle Orléans…

La neige s’est arrêtée dans la soirée, elle n’aura pas tenu ici mais certaines communes aux alentours ont jusqu’à 10cm ! Et comme c’était quand même vendredi soir, on s’est chauffés et on a été en ville. Heureusement, le street car (tramway local) tournait, parce qu’il faisait un froid de canard pélican.

Le street car, c’est le même que dans la princesse et la grenouille !

On s’est donc rendus sur Frenchmen street, une rue bordée de bars avec pleins de musique live. Tous les bars ont les portes grandes ouvertes, ce qui permet d’écouter la musique et de choisir celle qui nous tente avant d’y rentrer. Évidemment, ce système est plus pensé pour des nuits chaudes que glaciales, du coup au début on reste en veste. Mais plus la soirée avance, plus la salle se chauffe, au sens propre comme au figuré.

L’ambiance chauffe après le solo du saxo !

Au final, bien qu’on ait rien pu faire de ce qu’on avait prévu dans la journée, on a passé une super soirée à écouter de la musique locale mais aussi un groupe de funk très sympa. Bon, le retour était difficile parce que le street car ne tournait plus (contrairement à ce qui était affiché), et les températures étaient glaciales (au sens propre) !

Plus de news sur le dégel dans le prochain article !

P.S : on rentre un peu tard ces temps-ci, alors on a du retard sur les articles 😉

CatégoriesUSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.