Esteli – Jour 2 : street art et organisation

Aujourd’hui, on avait prévu d’aller se perdre dans un village avec des randos sympa et du fromage.

Ceci n’est pas un village qui fabrique du fromage !

Mais il n’y a qu’un seul bus pour y aller dans la journée, et c’est à 6h30 du mat’, sachant qu’on est assez loin du terminal de bus. En plus on avait pas le choix, on s’est renseigné pour le stop mais c’est vraiment trop perdu on nous a dit qu’il y avait peu de passage.

Donc quand le réveil à sonné à 5h30, on était pas super chauds. En fait, on était vraiment pas chauds, du coup on a décidé de se rendormir. Et donc on ira demain ;). Du coup aujourd’hui, on a essentiellement organisé la suite du voyage et visité la ville d’Esteli.

Pour l’organisation, ça nous fait bizarre de savoir où on sera pour quasiment toutes les nuits restantes du voyage, jusqu’ici c’était vraiment à l’impro. Mais avec l’avion à Managua dans une semaine, on peut pas trop refaire des détours à l’arrache (bon, on va quand même faire un petit détour, mais on vous en dira plus plus tard !).

Une des rues principales d’Esteli

Pour la visite de la ville, il n’y a pas grand chose d’intéressant (à part une cathédrale repeinte récemment), c’est un peu comme Matagalpa, la grande ville du coin entourée de parcs nationaux et de fermes. On note quand même que la ville parait plus animée et bruyante que Matagalpa, avec plus de magasins et de panneaux publicitaires.

Ce qui nous a le plus plu dans la ville, c’est les peintures murales présentes à divers endroits de la ville. Certaines d’entre elles ont été réalisés par les écoles du coin. Et c’est vraiment cool de voir autant de murs couverts de dessins colorés plutôt que d’avoir des rues grises. On vous poste quelques photos de celles qu’on a croisés aujourd’hui.

 

Le super gros panorama qui fait ramer l’ordi !

Dans la soirée, on a été au ciné voir la ligue des justiciers, mais même si on était contents d’être au ciné, c’était pas le meilleur film qu’on ait vu (bon, le fait qu’on entende pas mal le film projeté dans la salle d’à coté n’a pas aidé 😉 ).

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, demain on essayera de se lever plus tôt !

Une pensée sur “Esteli – Jour 2 : street art et organisation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.