Otavalo – Jour 1 : le retour dans les montagnes

Ce matin, où nous étions levés tôt puis endormis dans des bus successifs (5h au total), n’a pas été palpitant. L’arrivée à Otavalo a signifié la fin des moustiques, le retour de la pollution (mais bien moins qu’à Quito, la ville est beaucoup plus petite) et la fraicheur de l’altitude.

La ville est très calme, car on est non seulement hors-saison mais en plus hors activité principale. La foule est attendue pour le grand marché de samedi, mais entre temps, les auberges et restaus sont d’un calme royal, et ça nous permet de profiter de la vue sur les montagnes qui entourent Otavalo de presque tous les cotés.

La promenade au centre (pas très grand), nous a laissé quelques beaux points de vue, et s’est terminée à la terrasse d’un bar très européen (on se serait presque cru en France, avec de la musique qu’on connaissait et des bières locales IPA). Ça fait aussi du bien de stopper un peu le dépaysement et de souffler en prenant le temps.

Demain, les aventures reprennent. D’ici là, des bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.