Monteverde – Jour 3 : plus de randonnée

Aujourd’hui, on a encore fait de la randonnée.

100% matos quechua, on reconnait les randonneurs français !

On a commencé par le petit dèj original offert par l’auberge de jeunesse, tacos aux haricots, fromage, patates et œufs. C’était très bon même si c’est surprenant pour un petit dèj.

La réserve de Santa Elena

On a ensuite pris la navette pour aller au troisième parc national du coin, le parc de Santa Elena, qui reçoit 20 000 visiteurs par an. A titre de comparaison, le parc de Monteverde en reçoit 200 000 par an (et Curi Cancha où on était hier en reçoit très peu, et de toute façon limite à 50 le nombre de visiteurs présents dans le parc !). C’est une des raisons pour laquelle on a préféré aller à Santa Elena plutôt qu’au très touristique parc de Monteverde. Une autre raison est que contrairement à Monteverde qui est privée, la réserve de Santa Elena est gérée par une association liée au lycée de la ville de Santa Elena (où nous dormons), et les bénéfices sont donc utilisés par la communauté locale.

C’est vraiment la jungle ici !

La réserve est située assez en altitude, a peu près 300m au dessus des autres parcs, et sur le versant atlantique de la montagne, ce qui explique une plus grande influence du climat caribéen. C’est donc une forêt beaucoup plus humide que Monteverde ou Curi Cancha (qui sont quasiment côte à côte). Par rapport à hier, où une partie de la forêt était récente et donc peu dense, la forêt que nous avons vu aujourd’hui était très dense.

Vue sur les nuages du Volcan Arenal

Le parc possède plusieurs sentiers de randonnée, et en gros aventuriers que nous sommes nous avons donc choisi le plus long, durant a peu près 4h et passant par une tour d’observation assez haute pour observer la canopée depuis le dessus. Sur notre tour nous avons vu beaucoup d’oiseaux mais pas d’autres animaux (probablement assez difficile de les repérer dans toute cette végétation). Mais la multitude d’arbres, lianes et autres végétaux donnait un aspect très livre de la jungle ou tarzan à cette forêt, et c’était vraiment sympa à voir. On a également pu avoir quelque vues sur la région et sur le Volcan Arenal (toujours couvert de nuages, comme depuis notre arrivée à La Fortuna !).

Panorama depuis la tour, un des plus haut point des environs !

A la sortie du parc on a rencontré 2 espagnols qui nous on gentiment ramenés en ville (ce qui nous a évité d’attendre 1h pour la navette). Ça nous a permis de nous entrainer à comprendre des espagnols, qui parlent quand même beaucoup plus vite que les gens d’Amérique latine, même si ceux là était très sympa et faisait attention à ce qu’on comprenne 😉

Petits morceaux choisis de la journée :

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, ce soir on ne va pas au bar parce que demain le bus est à 6h (et c’est le suivant est à 15h, alors on veut pas trop le louper !). Plus de news sur notre destination dans le prochain post 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.