Mocoa – Jour 3 : dernier bain avant la fin du monde

Nouvelle journée, nouvelle cascade, nouvelle balade en forêt. Cette fois c’est du sérieux, c’est THE attraction du coin, la cascade Fin Del Mundo mesure 80 mètres. On note que les gens du coin aiment les noms spectaculaires (trampoline de la mort, fin du monde…). Ils nous ont aussi demandé les coordonnées de proches en cas d’accident, expliqué que le guide était obligatoire par mesure de précaution et remis des bracelets jaunes numérotés, pour identifier nos cadavres ?

Commençons avec quelques bestioles. Demain, on quitte Mocoa, alors on arrêtera ces petites sélections naturalistes.

Bon on arrive à l’entrée du site touristique Fin Del Mundo, le guide est malade et il ne viendra pas, mais un autre est parti plus tôt ce matin avec d’autres promeneurs donc on pourra le retrouver au bout. Et puis si on a été à Hornoyaco hier, ça devrait aller niveau difficulité. Ce sera 30 000 pesos quand même, merci et bon vent (ça fait environ 9€ mais c’est aussi une nuit d’hôtel en centre ville… alors bon…). La marche était à notre rythme, la journée ensoleillée, le chemin bien entretenu (comme hier en fait), c’était chouette.

Sur le chemin, on a croisé pas mal de formes de vie, comme ces fourmis armées d’une détermination légendaire, ou ces singes qu’on entendait bien crier mais qu’on a jamais vu (du coup vous avez du son avec des explications visuelles !). On a aussi entendu des grondements, et après avoir pensé à un fauve quelques minutes (un peu figés entre l’envie d’aller voir et l’envie de s’en aller fissa), on a conclu à des outils mécaniques fort lointains.

Quand on a rejoint le cours d’eau (dont j’ai oublié le nom), ça a commencé à devenir très sympathique… (cliquez pour voir les photos en plus gros !)

Et on a atteint le bout. Cette cascade-là ne s’atteint pas par le bas, mais par le haut. Du coup, vue imprenable et vertiges sont au rendez-vous !

Comme le coin n’était pas trop moche, on est remontés un peu pour s’installer, pique-niquer, se baigner et farnienter !

Au retour, on a quand-même eu droit un peu au guide qui ne nous a pas expliqué grand chose, mais il était gentil. Comme le site fermait tôt (il fallait être partis pour 3h), on s’est dit qu’on pouvait passer au Centre d’Experimentation d’Amazonie, qui est une sorte de zoo qui soigne des bêtes de la forêt. On a fait du stop, on y est arrivés pour 2h50, et ça fermait aussi à 3h. On s’est dit que c’était pour faire rester les touristes plus longtemps, et on est rentrés !

Des bises !

Bonus : la dernière création de chez Mattel !

Papillon rose et transparent, avec accessoire feuille ou fleur violette étrange en haut de l’image. Super-choupi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.