Léon – Jour 4 : glandage et bières

Aujourd’hui, on a vraiment rien fait !

Bon, vu qu’on est dans un hôtel de standing, on rentabilise ! Ok, c’est pas le Hilton, mais par rapport à ce à quoi on s’est habitué, ça nous fait un choc ! Les fenêtres ferment (et isolent vraiment du bruit), il y a une piscine, on a la clim (qu’on ne règle pas aussi froid que les locaux heureusement) et les rideaux sont épais (pour une fois tout le monde nous voie pas à oualpé dans notre piaule…).

Du coup on a fait la grasse mat’, puis on a été manger le très bon petit dèj inclus, et on est retourné glander. Après tout, il faut bien qu’on se repose avant de passer deux jours à voyager dans les aéroports.

En début d’après-midi, la faim nous a poussé à sortir de notre tanière et on a été se manger du poulet frit bien gras (parce qu’on va manger tellement sain pendant les fêtes de noël 😉 ). On s’est ensuite baladés en ville histoire de prendre le soleil encore un peu avant de retourner à l’hiver, et on en a profité au passage pour se négocier un petit hamac à ramener en souvenir 🙂 .

On pensait rentrer à l’hôtel avant d’aller un dernier coup au ciné, mais au final on s’est décidés pour une bière en terrasse. Nos deux voisins de table, deux jeune Nicaraguayens, nous on invités à nous joindre à eux et on a passé un bon moment à discuter de sujets divers (en espagnol), agrémenté de quelques bières.

Le selfie au bar

Bon du coup après le bar on avait loupé la première séance de ciné, donc on est rentrés à l’hôtel, en passant devant ce qui doit être le marché de noël du coin…

Mais où est le vin chaud ?

La deuxième séance de ciné est maintenant, mais on a grave la flemme (déjà que j’ai bien la flemme d’écrire le blog…). Donc pas d’autres aventures pour aujourd’hui. Et comme on sera en train de voyager, il est probable qu’il n’y ait pas d’article avant mardi (voir mercredi, en France). Mais promis, on vous racontera comment on aura casé le hamac dans notre unique bagage cabine autorisé dès qu’on sera bien arrivé à la Nouvelle-Orléans !

Une pensée sur “Léon – Jour 4 : glandage et bières”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.