La Fortuna – Jour 3 : on se repose… malgré nous

Aujourd’hui, j’ai la crève [Alice]. Du coup, on a pas été aux super randos dans la forêt avec 400 marches pour aller à la cascade…

Visiblement, mon nez a très bien compris que ça y est, c’est novembre. Peut-être qu’il y a un lien métaphysique entre mes sinus et la météo française, peut-être que l’horloge biologique est plus forte qu’on le croit (ou plus bête). En tout cas, c’est un bon gros rhume hivernal, par 27°C, tout va bien. Du coup, c’était grasse mat’, pancakes (dans notre super cuisine, les poêles n’accrochent pas, c’est la joie !), séries au lit et quand c’est allé un peu mieux dans l’après-midi, Ben s’est baigné pendant que je lisais des bêtises sur internet. Un vrai dimanche de novembre (à la piscine près).

wp_20171105_17_03_09_panorama_r

Comme vous voyez, il y a toujours des nuages sur l’horizon. Le volcan (sur la photo, entre l’antenne et l’église) est toujours invisible, quoique ses pentes se dégagent un peu à certains moments. Ça n’empêche pas totalement d’avoir du ciel bleu et un temps chaud mais agréable. Et comme j’en arrive à parler de la météo, c’est que j’ai raconté tout ce qu’il y avait à raconter aujourd’hui !

Des gros bisous (de loin), et à demain (ça devrait être plus intéressant !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.