La Fortuna – Jour 2 : adrénaline et thermes

Aujourd’hui, on a changé de standing !

La Fortuna, c’est assez touristique comme coin, et même si notre super hostel n’est pas très cher, la plupart des activités dans le coin sont bien au-dessus de notre budget habituel. Mais quitte a être au pied d’un volcan, on ne voulait pas passer 3 jours ici sans aller faire trempette dans un des nombreux bains thermaux du coin. Le problème : ils sont tous chers, car situés dans des hôtels de luxe.

Mais on a découvert qu’en fait, beaucoup de ces hôtels organisent des activités comme des sorties tyroliennes, qui a la fin donne l’accès aux installations comme les bains thermaux pour la journée (et tout ça pour a peine plus que le prix d’accès aux bains seuls).

On a l’air fin, hein 😉

Du coup on a commencé la journée par (un petit dèj, suivi de…) 1h30 de tyrolienne dans la forêt au pied du Volcan Arenal. C’était vraiment cool, avec certaines tyroliennes pouvant atteindre 500m de long et d’autres une vitesse de 60km/h.

La photo sportive du jour !

Vu qu’on était un petit groupe, on a même eu le temps de faire la tarzan swing (non, ce n’est pas Thibaud qui danse sur du Duke Ellington :p ). On vous explique pas, mais vu qu’on est sympa, on (Alice) vous a monté une petite vidéo 🙂 .

A la fin du tour, on a donc eu notre pass (un vieux bracelet en papier, un peu comme pour rentrer en soirée…) pour pouvoir passer la journée dans les installations de l’hôtel. Et ça fait bizarre de se retrouver dans le luxe, mais on en a profité au max ! On a donc commencé par tester les 15 bains thermaux et 2 piscines à différentes températures (de 25 à 38°C) avec parfois des spots hydromassage et des toboggans (de 10 à 65m !). C’était vraiment pas mal et juste ce qu’il fallait après la tyrolienne.

Et encore, ce n’est qu’une partie du truc !

Bon, on voyait clairement les touristes pauvres qui prennent le tour en tyroliennes et viennent squatter l’hôtel après, et les touristes riches qui dorment sur place. Devinez lesquels on les serviettes bien moelleuse et lesquels on les serviettes Quechua ?

Non désolé, le pain jambon c’est pour nous !

De toute façon, on était aussi assez repérable à midi. Puisque les hôtels grand luxe sont en dehors de la ville, plus proche des flancs du volcan, on était un peu loin pour rentrer en ville manger un casado (littéralement repas de l’homme marié, le standard riz-haricots-poulet-jus), et les restaus sur place sont un peu chers. Du coup nous on a mangé pain jambon  et yaourt à boire sur un banc, juste en face de quelques tortues.

Vautré tel un Ben sur un canap !

Parce oui, les installations de l’hôtel ce n’est pas seulement des bains thermaux et un spa (et une écurie pour les chevaux, et etc.), mais aussi un superbe jardin avec pleins de plantes du coin, façon jungle, mais très bien entretenu, avec des petits enclos à animaux locaux. On a donc vu des tortues, des crocodiles (malheureusement un peu à l’étroit dans leur enclos…), des papillons (ça vaut pas Mindo, mais c’est sympa), et des fourmis coupeuses de feuilles (que l’on a vu dans quasiment toute les forêts depuis l’Ecuador).

Alors pour la minute culture-gé, ces fourmis sont très présentes au Costa Rica, puisqu’on estime qu’elle coupent entre 12 à 17% des nouvelles feuilles du pays chaque année. Mais en fait ce sont des fourmis jardinières, elles ne mangent pas les feuilles mais les amènent sous terre et s’en servent comme engrais pour nourrir un champignon dont elles raffolent !

Après la petite balade digestive dans les jardins de l’hôtel, on est repartis faire trempette et se faire masser avant de se faire ramener en ville en fin d’après-midi. Comme on avait encore le temps, on a été se réserver une balade en cheval qui constituera une partie de notre trajet vers notre prochaine destination (mais chut, vous verrez ça bientôt), et on a trouvé des gnocchis (le graal !) qu’on va se faire griller à la poêle ce soir 🙂 .

Chaud devant !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. On espère qu’il fera moins couvert demain pour qu’on puisse vous mettre des belles photos du volcan, c’est censé être l’attraction principale après tout !

P.S : encore un petit jeu aujourd’hui (mode facile). Saura tu retrouver le crocodile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.