Bocas del Toro – Jour 5 : paperasseries

Edito : Argh ! On a oublié de poster hier soir ! Le texte était prêt mais on a pas appuyé sur le gros bouton rouge… Désolés !

Aujourd’hui, on s’est occupés de choses qui devaient être faites, mais qui n’intéressent personne. Comme par exemple nos demandes d’ESTA. L’ESTA c’est l’autorisation d’entrer aux États-Unis, ça se demande a l’avance (autant que possible et de préférence avant d’acheter des billets d’avion) et ça coute 14$ par personne.

C’est marrant parce qu’avec les passeports biométriques, on a plus besoin de Visa puisqu’on est déjà électroniquement traçable, mais comme c’était pas drôle, maintenant il y a l’ESTA. Ça, ou les douaniers américains sont jaloux de leurs confrères pour qui le bakchich est courant, alors ils le généralisent et le font payer en ligne, par carte bleue ou Paypal (bravo Paypal, d’ailleurs, pour être accepté par le gouvernement comme moyen de paiement, Elon Musk a vraiment la cote ces temps-ci).

On a aussi fait la lessive, cherché des renseignements pour la suite de notre parcours, dont on a maintenant bien dépassé la moitié, et aussi un peu les comptes. Ce soir on a mangé dans un restau plutôt cool qui servait du poisson à tomber par terre, comme par exemple un filet mariné au citron et gingembre avec des légumes frits dans l’huile de coco et du riz au lait de coco (c’est très coco par ici, en même temps ça pousse comme du chiendent et quand c’est mur ça tombe par terre, trop pratique). Si l’huile de coco n’était pas si chère en Europe, on devrait tous s’y mettre parce que c’est délicieux, sain, et en plus ca repousse les no-see-um, doux surnom des sandflies, mouches qui piquent les mollets et boivent le sang en laissant des tas de boutons qui grattent horriblement.

Sur ces choses charmantes, on vous embrasse ! A demain !

2 réponses sur “Bocas del Toro – Jour 5 : paperasseries”

  1. « Quand on a fait 9/10 du chemin on n’a fait que la moitié du chemin » dit le sage chinois. Bon ! le jour fatidique est venu de te souhaiter,Alice, un joyeux hallow pardon , anniversaire! Plein de bisous pour toi et une solide poignée de main pour l’ami Ben.

  2. A j+ 1..quoique avec le décalage on y est presque je te souhaite un TRES bon anniversaire et que ta 26 ème soit pleine d’émerveillements et de joie de vivre comme c’est le cas en ce moment.
    Et en plus vous arrivez à vous régaler les papilles. Livre de recettes au retour!
    Bisousssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.